Vous êtes ici : Accueil

 Comment une assiette peut-elle être sauvage ?

Elle qui est issue de la technique. Son contenu peut être ? Qui ne serait pas issu de la culture applanifiée, appauvrie, tourmentée qui est généralement la nôtre, son contenu donc qui pourrait être issu d’une cueillette de nos prés, pelouses, bois et fossés ou bien encore de l’espace complexe qui surgit entre les plants dûment mandatés pour faire partie du jardin, les invités sournois que l’on a pris l’habitude d’exclure et qui pour le coup peuvent sauvagement s’inviter. Apprenons à sauter sur l’aubaine !!!

Comme pour toute production Internet sur un Sujet dont on ne tire pas commerce, ce site est d’abord réalisé pour l’auteur pour lui permettre de noter au fur et à mesure ses trouvailles sur le sujet. Pour les mettre à la disposition de tous dans un but de réflexion et d’échanges que ne permettent pas des notes papiers ou numériques sur un disque dur.

Pourquoi un tel sujet ? Parce qu’après des années de soin, je commence à intégrer vraiment la phrase suivante d’Hippocrate (considéré comme le père de la médecine) :

 "Que ton aliment soit ton seul médicament"

Parce qu’avec une épidémie d’obésité, de diabète, de myopie en Asie, une explosion des maladies chroniques, il semblerait que notre société embarquée dans des calculs de taux de protéines et de lipides, poussée par des lobbies toujours plus puissants, ne prennent pas le problème dans le bon sens.

Alors en sachant que si l’on résumait l’histoire de l’homme dans une seule journée, l’agriculture n’apparaitrait qu’en dernier quart d’heure ... on pourrait penser que notre corps est programmé pour manger de la plante sauvage et du gibier ...

Hors j’ai l’impression que dans mes études médicales, si, j’ai bien étudié les plantes sauvages toxiques, finalement l’aspect nutritif des plantes de cueillette est passé loin de moi, avec cette idée engrammée petit à petit que n’est bon que le cultivé car plus adapté, moins pollué etc ...

Hors à la lumière des scandales alimentaires récents, des filières alimentaires de plus en plus longues, dans un productivisme forcené qui ne nous dit pas tout finalement le doute s’installe de plus en plus furieusement. A propos des aliments eux mêmes et des additifs toujours plus présents et perturbants ...

D’où l’idée de reconquérir cette alimentation à portée de main, de profiter du plaisir d’une cueillette sauvage ou dans un jardin en permaculture avec des variétés oubliées, simplifier son régime en raccourcissant le circuit alimentaire au maximum, en ôtant le maximum d’additifs qui ne se révèleront pas si bénéfiques que cela à terme, pour ramasser des "simples" pas plus sale qu’une autre alimentation, pas moins bonne, dégoulinante de saveur et d’énergie extraordinaire.

Loin de moi l’idée de savoir si l’humanité pourrait s’en satisfaire, si les grands problèmes de l’humanité s’en trouveraient améliorés, mais une chose est sûre, j’ai envie de ré-explorer un savoir qui se perd dans sa globalité, et de tester son effet sur la santé, même si je n’en doute pas une poignée d’irréductibles ont sûrement fait sur le sujet un énorme travail .... qu’il me reste à découvrir !!

Comme pour l’aspect médical académique, qui même s’il est très méritant, possède des présupposés inintéressants en nombre et que j’ai du ré-explorer au fur et à mesure de ma carrière de médecin des animaux puis de thérapeute manuel, je me propose de le faire d’abord pour moi même puis pour le partager : reprendre en main son alimentation, comme on se doit de reprendre en main sa santé ...

Vous ne trouverez pourtant ici aucune invention, je suis un explorateur du sujet et suis loin d’être le seul !!! même pour ce qui est du nom du site qui a un petit cousin : http://assiettesauvage.fr/ qui s’est créé à peu près en même temps que celui là sur la même idée (Ah : inconscient collectif quand tu nous tiens !)

Alors, lisez, commentez, partagez, envoyez-moi des informations ....

- Thomas Oak

Derniers articles

  • Ficaire - 9 juillet

    Quelques feuilles pas plus ou quelques fleurs tôt dans la saison. Riche en Vitamine C, que les marins cueillaient en abordant la plage pour éviter le scorbut (Donc crue, la vitamine C (...)
  • Quoi ? En quelle Quantité ? - 9 juillet

    Depuis plus d’un an que je parcours les livres de cueillette Sauvage, j’ai trouvé plus d’une bonne dizaine de bons livres et n’ait sûrement pas tout lu. Il y a ceux dont les auteurs ont vraiment (...)
  • Journée Cueillette ... - 7 juillet

    Et si pendant une journée, dans notre ferme et autour vous veniez apprendre à cueillir ces herbes sauvages ? Même si sur ce sujet je suis loin d’avoir la maîtrise que certains peuvent avoir, j’ai (...)
  • Oseille Sauvage - 7 juillet

    Où tout est dit sur Rumex acetosa, une belle, bonne, plante qui pousse toute seule, partout, tout le temps !!! http://jeanmarie.chantrel.free.fr/SPIP/spip.php?article57 Le cuisto salade : A (...)
  • Manifeste Gourmand .... - 7 juillet

    Se faire du bien en dégustant les plantes sauvages Gérard Ducerf (Auteur) Diana Ubarrechena (Auteur) George Oxley (Auteur) Paru le 24 avril 2013 Essai (broché) Un des meilleurs livres pour (...)